Le sélectionneur dresse son bilan

549773edflogofinal

De retour de congés après une belle semaine en Suède, c’est la tête reposée et froide que je viens dresser le bilan de mon année en tant que sélectionneur de l’équipe de France de Blood Bowl. La déception passée, c’est avec un certain recul que je souhaite revenir sur mon mandat et plus particulièrement les trois points suivants : le « sportif », la communication et l’humain.

Le bilan sportif

Évidemment je ne peux être satisfait de cette quatrième place à l’Eurobowl, à un cheveu du podium, surtout dans les circonstances de la ronde 6. Les gars avaient la seconde place au minimum sans cette ultime et fatale dernière ronde. Il n’y a pas à rougir de notre performance, nous avons de loin le plus grand nombre de points adversaires, logique puisque tous nos adversaires figurent dans le top 8. Paillasson en équipe est également un signe fort de ce que les gars ont mangé pendant leurs matchs. Il n’en reste pas moins que la France n’avait pas manqué un podium depuis 2010, Coupes du Monde comprises, sur les épreuves majeures du calendrier européen et mondial. C’est donc forcément une déception à ce niveau là.

Au niveau de la préparation, je pense que les weekends de cohésion ont été profitables à tout le monde, et pas seulement pour fédérer le groupe. Chaque joueur est reparti de ces moments avec de nouvelles choses et a pu progresser grâce aux échanges avec les membres du groupe France.

Je regrette cependant de ne pas avoir davantage mobilisé mes joueurs à l’utilisation de FUMBBL, car ça reste un excellent moyen de faire ses gammes et d’accumuler du temps de jeu, de faire des tests, tout en jouant des adversaires variés. Quand je vois la performance de Justicium, je me dis que ce n’est pas un hasard et qu’en cas de candidature de ma part pour le capitanat en 2017 j’insisterai grandement sur ce point.

Le vrai rayon de soleil vient de l’équipe Europen, menée par un Sebotouno de gala qui s’offre le MVP. Je remercie la triplette BudWiser – Chavrouze51 – Sebotouno d’avoir cru en ce projet et de lui offrir une vraie vitrine par la victoire finale du tournoi. Avoir trois coachs de ce niveau dans le groupe toute l’année aura été plus que bénéfique pour l’ensemble des coachs et je suis fier d’être le créateur de cette Team France Europen. Je regrette cependant mon manque de présence le jour du tournoi, où j’ai passé la quasi totalité de mon temps auprès de l’équipe Eurobowl. A creuser de ce côté là pour chercher à améliorer ce point.

europen
Au niveau de mon rôle lors du tournoi, j’avais questionné François Buck’s et je me suis appuyé sur ses conseils pour être le plus efficace possible vis à vis de mes joueurs. J’ai globalement influencé une dizaine de matchs sur la tendance à prendre (victoire, nul) et j’ai la sensation d’avoir été utile aux coachs. Ils me sollicitaient régulièrement, que ce soit pour évacuer un tour compliqué ou pour m’annoncer une situation prometteuse à venir. J’ai essayé de jongler entre Twitter et les matchs au maximum, mais je donnais clairement la priorité aux gars. C’est à mes yeux essentiel de conserver ce poste de sélectionneur, car avoir une vision globale des huit matchs permet véritablement d’orienter les coachs en fonction de leurs partenaires. En tout cas, je me suis régalé dans ce rôle, j’ai plus pris mon pied ici que pendant l’Euro durant lequel j’étais joueur. Je ne compte pas faire un point individuel détaillé de mes joueurs, ils étaient tous prêts et motivés, la réussite a manqué sur la fin. Blood Bowl n’est pas une science exacte, loin s’en faut, aussi je voulais féliciter BiBi et Matt le fou, qui ont été les paratonnerres de l’équipe pendant le tournoi. Ils ont conservé un état d’esprit irréprochable et un moral à toute épreuve. Bravo messieurs, beaucoup auraient laché depuis un bon moment …

Le choix de prendre Gros Nain en Orques est pour moi une réussite, c’était le huitième roster, il fait 1/3/0 contre les grosses nations et se fait violer contre la Suède et le Pays de Galles. J’estime qu’il a rempli son contrat et je suis fier des commentaires de Beppe, Mubo et Topper à son égard. Bravo mon nain.

Belle performance également de nos jeunes Bouzzy et Zahiko, mention spéciale pour Toto qui a appris un mois avant l’événement son switch avec BudWiser. Ils ont montré des choses intéressantes et accumulent de l’expérience au plus haut niveau, il faudra s’appuyer sur eux dans les années à venir. Bravo les boys !

Je suis ravi de la performance et de l’attitude de Simon, qui a été un équipier exemplaire malgré un début de tournoi compliqué, et qui prouve une fois de plus que le roster Nordique a sa place à l’Eurobowl. Bravo champion !

Harti n’a pas été menagé à Örebro, il fait un peu moins bien que les éditions précédentes. En revanche, il a été un moteur du groupe sur l’année, un vrai mec bien qui s’investit pleinement lors des weekends de cohésion et qui s’est même attiré la sympathie de BiBi et Justicium ! Plus sérieusement, bravo et merci Kevin.

Enfin, que dire de la performance remarquable de mon vieil ami Justicium qui sort le tournoi de sa vie le jour où l’équipe ne suit pas. Je retiendrai qu’en deux Euros il est à 4,5 points de moyenne et que son successeur Morts-Vivants n’aura pas la tâche facile … Il était sans doute le plus affuté le jour J et ça a payé. Il fait tomber Joemanji et Spartako, que dire de plus ! Bravo et merci Jérôme.

Le bilan comm’

Mon cheval de bataille cette année et je suis fier d’avoir pu mener à bien la quasi totalité de mes projets.

Un grand merci à DamakamaD pour son aide à la création du site, il a disparu des radars durant l’été mais je lui dois une fière chandelle.

Que dire de ManX et Hrolv, nos dessinateurs. Les caricatures ont été un vrai plus cette année et je tire mon chapeau à monsieur ManX, qui n’aura pas compté ses heures pour croquer le groupe France.

Un immense merci également à mon ami Bourpif pour son aide précieuse lors des vidéos et son implication tout au long de l’année.

J’avais pour ambition d’intéresser la communauté française à son équipe nationale sur plusieurs mois et pas seulement les jours de l’Eurobowl. J’espère que ce pari est réussi, en tout cas j’ai pris un plaisir fou à rédiger les 30 articles du site, à faire vivre la page Facebook et le compte Twitter. Je me suis régalé également à remettre à l’honneur des célèbres coachs de l’équipe de France au travers du Hall of Fame. Mention spéciale à Longshot pour ses anecdotes et sa patience !

Vous avez été nombreux à visiter le site et je vous en remercie !

La fréquentation de la page Facebook a « explosé » cette année !

Je me dois aussi de remercier ma chérie de m’avoir accompagné jusqu’en Suède pour immortaliser de nombreux moments de ce groupe France 2016 et de m’avoir encouragé à me lancer dans ce projet chronophage.

Je remercie la communauté pour les nombreux retours positifs que j’ai eu durant l’année concernant la communication autour de l’équipe de France, ça m’a motivé et touché. Visiblement le live sur Twitter a plu, j’ai essayé de faire au mieux.

Au niveau des petites déceptions, suite à la « disparition » de DamakamaD, les vidéos interviews n’ont pas été publiées en intégralité. Je vais voir pour les diffuser d’ici décembre car certaines valent le détour. J’avais également pour ambition que les Bleus soient filmés via Twitch durant l’Euro et DamakamaD devait s’occuper de cet aspect. N’ayant pas les compétences et le temps pour me consacrer à cette activité, j’ai du abandonner l’idée.

Que je me présente à nouveau où non, j’espère que le prochain sélectionneur continuera ce que j’ai commencé même si j’ai conscience de l’aspect chronophage de la tâche.

Le bilan humain

Je garde de cette année des moments forts, durant lesquels j’ai vu une équipe se former. C’était mon ambition première, créer cette cohésion entre douze coachs venus des quatre coins de l’Hexagone. Je pense y être parvenu, quand je vois les émotions véhiculées et la solidarité du groupe le jour J et les mois précédant l’Eurobowl, je suis fier de mon équipe. Ce sont des copains qui sont allés défendre leurs chances en Suède, chose que j’avais un peu moins ressenti lors de l’Euro 2014 en Belgique.

Je suis également heureux du rôle joué par le staff, des personnes prêtes à s’investir de manière désintéressée juste pour aider et contribuer à la vie de ce groupe France 2016. Merci Guillaume (Nainfa) pour ton investissement à équiper nos champions, tu as joué le jeu à fond et les gars étaient ravis de tes polos ! Merci Bastien (Maram) pour ton accueil lors du weekend de cohésion chez toi et du temps que tu as consacré à la peinture de l’équipe de Zahiko. Merci une nouvelle fois à nos artistes ManX et Hrolv, ainsi qu’aux sparring partners Buck’s, Clement0, Darkstorm, FXIII, Nime l’ancien …

groupe

En synthèse

Les + : le staff, la cohésion, intéresser la communauté à son équipe nationale, la victoire en Europen

Les – : le résultat final en Eurobowl, les couacs en comm’ suite au départ de DamakamaD, sous utilisation de FUMBBL


__________________________________________________

Voilà, c’était ma vision de cette formidable expérience que vous m’avez donné la chance de vivre. On va bien au delà de Blood Bowl et les relations que j’ai pu créer cette année ne sont pas prêtes de disparaître. Longue vie au Blood Bowl français et mondial !

Matthieu

4 commentaires sur “Le sélectionneur dresse son bilan

  1. Bravo Mathieu pour cette belle année avec les bleus!
    Bcp de taff accompli et bcp de plaisir à voir ton projet prendre forme à chaque étape. Il pose, comme tes prédécesseurs, de bonnes innovations pour la communauté et l’EDF.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s