Rendez-vous en terrain inconnu

photo8Pour ce premier numéro de “Rendez-vous en terrain inconnu”, nous avons suivi le sélectionneur de l’équipe de France, Karaak, en excursion dans le Grand Nord. De passage chez quelques rescapés des MLF (organisateurs du grand tournoi Ch’ti Bowl) aux environs de Lille, celui-ci a pu s’immerger, l’espace d’une soirée, dans l’univers du club qui voit jouer le rigolard ManX (caricaturiste officiel de l’EDF) … Club qui a également vu naître deux grands joueurs de l’EDF : l’ancien Simon_LaMilf et l’actuel et controversé ClementZéro. Dans le but de ne pas déranger les autochtones, nous avons équipé notre reporter d’un système discret de prise de vue, celui-ci n’étant, de ce fait, pas forcément de très bonne qualité, nous prions nos lecteurs de nous en excuser.

carte

A la recherche de nouvelles stratégies pour l’EDF ?

Devant la non-représentativité des Hauts de France en EDF cette année, on peut alors se questionner sur les réelles motivations du déplacement du Sélectionneur. Est-il en plein doute sur les capacités de ses joueurs cette année ? Est-il à la recherche de remplaçants dans des contrées qu’il n’a pas encore écumé ? Ou est-il seulement venu découvrir avec qui ManX développe ses stratégies de jeu et, potentiellement, en récupérer quelques-unes pour surprendre les Anglais?

Pour s’immerger totalement dans les coutumes locales, Karaak s’est vu opposer au coach Kirou qui jouait Skavens. Le sélectionneur s’est imposé 2-1 en découvrant le style de jeu décomplexé du coach nordiste, mais nul doute qu’il s’en inspirera à l’avenir pour conseiller ses recrues. Nous avons d’ailleurs noté que celui-ci s’était laissé envahir par l’esprit samba des MLF en réalisant 5 GFI sur un match et un ramassage/transmission au squelette. Vraiment honteux quand on joue Khemris ! Un signe prémonitoire pour l’avenir de l’EDF ?

photo1
Karaak devant un match de haut niveau bloodbowlistique

Un vivier de coach à recruter ?

En immersion pendant une soirée, Karaak a pu, après avoir terminé son match rapidement, observer les matchs se déroulant autour de lui. Ainsi, avec pas moins de deux MVP du LutèceBowl ce soir là (Jabba 2011 et Jordel 2013), le sélectionneur avait du beau monde à étudier … Mais c’est plutôt vers son fidèle staff que Karaak s’est tourné !

photo2
ManX, un coach au vocabulaire fleuri ?

Jouant Orques, ManX a pu montrer au sélectionneur des phases de jeu des plus surprenantes et une motivation sans faille ! Karaak, qui avait osé confier le roster Orques à son frère l’année dernière et qui a fait une croix sur celui-ci cette année, semble encore hésiter quand à la place de ce roster en EDF … ManX peut-il prétendre récupérer une place dans le 8 de départ ?! Peut-être en donnant quelques pot-de-vins à base de caricatures au sélectionneur …

photo3
Une motivation et un égocentrisme sans faille : ManX est le meilleur !

L’intelligence de jeu du “jeune” joueur nordiste a semble-t-il tapé dans l’oeil de Karaak, celui-ci s’attardant même sur toute la fin de deuxième mi-temps afin de ne pas rater une miette des séquences du coach orque.

Un choix de rosters changeant

Ni Khemris, ni orques, du Chaos Pact et des Humains, mais pour combien de temps encore ? Nous savons que le sélectionneur affectionne particulièrement le roster Khemri par exemple, hors Karaak n’a sélectionné aucun joueur le pratiquant cette année. Envisage-t-il un switch avec lui-même pour que le roster soit présent dans le 8, passant ainsi de capitaine non-joueur à capitaine-joueur et remettant, par la même, en cause l’essence même de son programme électoral ?! Celui-ci se jugerait-il meilleur que la plupart de ses joueurs et donc légitime de jouer dans l’équipe ? Nous sommes en droit de nous poser ces questions devant les trainings acharnés que celui-ci mène, en témoigne ses deux podiums au Bowl Des Korrigans VIII et au Bowl de Cathim …

Et revenons également sur le roster orque, suite à de nombreuses observations lors de la soirée, Karaak ne semble plus si certain d’écarter ce roster. Et encore moins lorsque qu’il a vu le potentiel que ceux-ci détiennent pour retourner les matchs notamment coachés par ManX. En effet, dans sa volonté de tourner le jeu vers l’attaque cette année pour changer de sa vision défensive de l’année dernière, le sélectionneur envisage peut-être de remplacer les skavens ou même les sylvains par les orques pour leur potentiel de contre. En témoigne l’action décisive du match réalisé par ManX, contrer du Mort-Vivant ce n’est pas rien et encore moins lorsque l’action se déroule ainsi : Esquive de blitzer, 2 GFI, Flash la goule block à 1 dé, suivi (en espérant ne pas recevoir la balle…), rebond favorable, esquive de blitzer, GFI, ramassage, passe longue, récéption, 2 GFI pour se mettre hors de portée de blitz (et non à portée de TD…), Tour suivant 2 GFI pour le TD… Le tout, sans Relance ! Soit une probabilité de réussite de 0,306% (source Samba Calculator d’Elyoukey) …

photo4
Extrait de conversation SMS récupéré par notre reporter …

De plus, les qualités du coach ManX ne semble plus à démontrer, celui-ci ayant, selon toute vraisemblance les capacités nécessaires pour analyser ses matchs à posteriori et constater ses erreurs! Devant les faits, le doute peut donc planer encore un moment sur les orques et sur la participation de ManX à l’Eurobowl. Y aura-t-il une jurisprudence ManX cette année comme il y en a eu une Justicium/Gros Nain l’année dernière ? Le Capitaine de l’équipe de France choisira-t-il une nouvelle fois une connaissance proche dans l’équipe ? “Rendez-vous en Terrain Inconnu” vous promet des réponses prochainement …

photo5
Le sélectionneur de l’EDF ébloui devant tant de magie …

Une fin de séjour enrichissante

Karaak est donc reparti enrichi de ce séjour en terres nordistes, des nouvelles stratégies de jeu en tête, des nouvelles constructions de rosters, de nouvelles tactiques à intégrer à son prochain Power Point et peut-être aussi quelques nouveaux noms de coachs à suivre, ou à intégrer cette année à l’équipe …

photo6
Un placement orque de qualité aussi appellé le “Au sol on est mieux”…

Découvert, notre reporter a finalement été mis dehors des lieux de matchs, celui-ci a néanmoins réussi à capturer deux derniers clichés montrant un échange probable de mallette entre les deux protagonistes. Cela augure-t-il une réelle révolution dans l’Équipe de France 2017 ? Ou Karaak est-il seulement reparti avec quelques échantillons de marbres et un Maroilles ?

photo7
Un échange “chaleureux” entre Karaak et ManX …

Un grand merci à Kirou pour son reportage et aux MLF pour leur accueil chaleureux !

2 commentaires sur “Rendez-vous en terrain inconnu

  1. J’ai beau bien regardé les photos de ManX, je ne vois pas de rotin… et je suis déçu.

    En revanche, en vous regardant jouer, karaak fait le même petit sourire gêné que lorsqu’il joue contre moi… 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s