J-2 ! Toutes les nations, épisode 15 : l’Italie

italyLa pression monte mesdames et messieurs … Plus que 2 jours et les choses sérieuses (re)commenceront !

Après l’article sur le 8 français hier, on continue dans le (très) lourd.
Seconds au classements NAF des participants à cet Eurobowl : l’Equipe d’Italie !

Au même titre que les français, les italiens ont été de chaque Eurobowl. Ils ont la particularité d’avoir accueilli l’épreuve 2 fois, en 2006 et 2009.


Historique et Palmarès

L’Italie a remporté son premier Eurobowl en 2005, en Angleterre. Ils ont depuis le début ou presque été un des acteurs majeurs des premières tables, finissant très régulièrement sur le podium. Au final, ils cumulent 3 médailles de bronze, 2 médailles d’argent et 3 titres, ce qui leur fait 8 podium, soit autant que les anglais, et un de plus que les français.
Ils sont, de ce fait, la seconde nation la plus titrée.

Bilan en chiffres :

  • Nombre de participations : 12
  • Meilleur classement : 1
  • Nombre de Titres : 3
  • Classement moyen : 3,1

Participations :

Année Pays Hôte Classement
2003 Pays-Bas ? / 8
2004 Allemagne 3e / 10
2005 Angleterre  1ers / 8
2006 Italie 3e / 12
2008 Espagne  1ers / 12
2009 Italie  1ers / 12
2010 France 5e / 10
2012 Danemark 2e / 14
2013 Autriche 3e / 18
2014 Belgique 5e / 18
2016 Suède 8e / 16
2017 Portugal 2e / 18

Rosters, Classements et Statistiques

Moy. NAF : 227,75
Spartako Elfes Sylvains 254,58
Roller Nains 235,92
Phoenix11 © Elfes 234,32
Dirold Hauts Elfes 228,7
Farina Skavens 228,43
Liam Morts-Vivants 228,1
Molok Elfes Noirs 216,43
Yena Hommes-Lézards 195,49

Alors que les français dépassaient hier la barre des 200 NAF, les italiens viendront à Cardiff avec un groupe plus que monstrueux sur le papier. S’ils dominent les français de seulement 4 points sur ce classement, ils affichent des joueurs avec un total de 70 sélections au total, un nombre juste monstrueux !
Phoenix, avec ce groupe, affiche clairement les ambitions italiennes.


  • |Cap| Phoenix11 | Elfes :

Phoenix, le capitaine de la sélection italienne, jouera son 9ème Eurobowl ce week-end.
Alors qu’il s’est déjà essayé à bien des rosters, c’est à la tête des Elfes qu’il emmènera son équipe cette année.

Précédemment, il a déjà joué nordiques (3/0/3), orques (0/1/5), morts-vivants (4/0/2), nains du chaos (3/2/2), hauts elfes (3/0/3), elfes noirs (7/4/1) et elfes pros déjà en 2014.

Lors de son année en elfes pros, il sortait un bilan de 4v / 1n / 1d (75 de ratio), battant entre autres Justicium et ses morts-vivants sur le score de 3-1.

Sur le circuit NAF depuis 2006, Phoenix est un monstre d’activité : 192 tournois joués à ce jour, pour 993 matchs NAF !
En Elfes Pros, c’est simple … Il est N°1 mondial. 141 matchs joués, pour un bilan de 77/v 36n / 28d, soit un ratio de 67,38 ! Bref, parler d’expérience pour Phoenix est un euphémisme.

En observant son graphique, là encore, la lecture est simple. Sur un roster tel que les elfes pros, considéré comme Tier 2 et avec de nombreux matchup compliqués, il est positifs sur tous les profils d’adversaires… et ce qui est inquiétant c’est que si on prend les classements NAF de son équipe, il n’est pas le meilleur italien … gasp.

Phoenix11

 

  • Spartako | Elfes Sylvains :

Faut-il réellement présenter Spartako ?
7ème Eurobowl pour lui à Cardiff, 2ème Elfe Sylvain mondial, archi-spécialiste de ce roster.

Il a toutefois joué plus souvent orques (10/11/4) qu’elfes sylvains lors des Eurobowls : de 2010 à 2013 et l’an dernier à Porto à nouveau. Lors de la ronde contre la France, il a battu Sebotouno et ses lézards sur le score de 1-0.

Il n’a finalement représenté l’italie à la tête des sylvains que deux fois, en 2014 et 2016, pour un bilan de 7v / 2n / 3d (66,67 de ratio) … et finalement ce seront les deux plus mauvais classements finaux des italiens en Eurobowl… oui on voit des signes où on peut 🙂

Au global, Spartako en elfes sylvains c’est la bagatelle de 160 matchs, pour un bilan de 99v / 40n / 21d, pour un ratio monstrueux de 74,38.
Même si du côté de son graphique, on voit une baisse régulière lorsque le niveau adverse monte, il faut bien lire les chiffres. On passe à peine sous les 50 de ratio sur la tranche > 225.

Bref, Spartako sera clairement là sur son roster de prédilection avec l’ambition d’emmener les italiens vers ce 4ème titre qu’ils convoient depuis 2009.

Spartako

 

  • Roller | Nains : 

Dans la lignée des monstres de régularité, je vous présente Roller et ses nains.
9ème compétition européenne pour celui qui a été de la toute première édition en 2003, et qui pointe à la 2ème place mondiale sur ce roster.

Roller a fait ses armes sur les morts-vivants (7/4/3) et les nordiques (5/4/3), avant de sortir ses nains, et ce malgré une dernière participation l’an dernier en hommes-lézards (3/0/3), battant au passage Zahiko et ses elfes noirs 2-0.

Il avait donc déjà joué nains lors des Eurobowls 2012 et 2013, pour un bilan de 4/6/3 (53,84 de ratio).

Ce bilan, quand on sait que lors de ces deux éditions, les italiens ont fini sur le podium et qu’ils ont donc joué des adversaires d’un certain niveau, est déjà très bon au vu de ce roster qu’on considère facilement comme poussif et enclin à faire des matchs nuls.
Mais là où Roller est monstrueux, c’est quand on se tourne vers ses stats globales et son graphique. Niveau chiffres, c’est 140 matchs joués, pour un bilan de 79v / 38n / 23d, soit un ratio de 70 ! 70 en nains …. !!
Et si vous vous disiez « ouais bon, dans la masse ce ratio s’améliore en jouant des coachs moyens » … regardez son graphique. 66 et 69 de ratio face aux adversaires de classements 175 – 225 et il est à peine sous les 50 contre les 225+.

Bref, s’il y a bien un nain dont il faudra se méfier, c’est Roller !

Roller

 

  • Dirold | Hauts Elfes : 

Le N°1 Haut Elfe mondial fêtera à Cardiff son 10ème Eurobowl !
C’est la toute première fois qu’il y jouera Hauts Elfes toutefois, ayant joué auparavant hommes-lézards (8/4/5), amazones (5/6/1), elfes noirs (9/5/4) et nains du chaos (2/2/2) l’an dernier. Il avait d’ailleurs subi les foudres d’Olivier du Lac et ses skavens, perdant ce match 2-4.

En Hauts Elfes donc, nous ne pouvons nous intéresser qu’à ses statistiques globales.
Arrivé à la première place mondiale en seulement 30 matchs, il affiche un bilan monstrueux avec un roster Tier 2 (voire +) : 23v / 3n / 4d … pour un ratio de 81,67 !!

Là encore, même contre les adversaires à la tête de rosters bien classés, il a des résultats ahurissants, avec des ratios de 78 et 88 au delà de 175 NAF !
Seul son bilan au delà des 225 est à 0, mais il n’y est que sur un match, match qu’il a perdu face à Yena, son coéquipier en sélection, qui jouait alors nécromantiques.

J’avoue avoir hâte de voir comment se comporteront ses Hauts Elfes sur un tournoi tel que l’Eurobowl, certainement face à des adversaires de bon niveau tant l’Italie fait figure d’un des favoris de la compétition.

Dirold

 

  • Farina | Skavens :

Bon … là ce n’est pas compliqué … vous n’avez jamais croisé d’équipe italienne sans Farina … Il fêtera, sa 13ème cap à Cardiff. Le ton est donné.

Lui qui avait joué nains (19/11/8) et elfes sylvains (5/0/1), est aujourd’hui un spécialistes mondiaux en skavens.

Lors des 4 Eurobowls joués à la tête de ce roster, il affiche un score de 11v / 6n / 8d, soit un ratio de 56. L’an dernier, il battait les morts-vivants d’Azzroag 1-0 lors de cette (tristement pour nous) fameuse 5ème ronde.

Au global, une nouvelle fois, on a affaire à un coach ultra-expérimenté, qui a joué 231 (oui oui 231) matchs en skavens !
Il affiche des stats à 132v / 48n / 51d, soit un ratio de 67,53 !
De même que pour Spartako et Roller, il affiche un ratio excellent au delà des 175 de classement de ses adversaires et repasse tout juste sous la barre des 50, sur les 22 matchs qu’il a joué face à des adversaires de plus de 225.

Farina est donc un monument des Eurobowls, à la tête d’un roster qu’il maîtrise à la perfection, au sein d’une équipe taillée pour la gagne … Ça ne sera pas simple …

Farina

 

  • Liam | Morts-Vivants : 

11ème Eurobowl pour Liam … encore un joueur à peine expérimenté en somme.
S’il s’est essayé deux fois aux nécromantiques (3/6/3) et une fois aux orques (3/1/2), c’est bien à la tête des morts-vivants qu’il a été la majeure partie des aventures italiennes en Eurobowl.

19v / 11n / 13d, voici le bilan de Liam lors de ces Eurobowls sur ce roster, soit un ratio de 56,97. L’an dernier, il battait Chavrouze et ses nains, le dimanche, sur le score de 2-1.

Au cumul, 388 matchs (oui je sais, les chiffres des joueurs italiens commencent à donner le vertige), pour 194v / 103n / 91d (ratio 63,27).
Un peu moins impérial toutefois que ses coéquipiers ci-dessus si l’on se réfère à son graphique, contre les adversaire d’un gros classement, cela n’en reste pas moins des ratios impressionnants.

A l’instar de ses coéquipiers, que dire de plus qu’il apportera son expérience à tout son groupe et qu’il faudra compter sur lui pour ramener les points qui permettront sans doute aux italiens de jouer le très haut du tableau.

Liam

 

  • Molok | Elfes Noirs : 

Un rookie ! A côté des 70 sélections affichés au cumul par ses coéquipiers, Molok semble un bleu … et pourtant, même sans avoir joué le moindre Eurobowl, ce n’est rien de dire que c’est un spécialiste des elfes noirs.

283 matchs joués enregistrés à la NAF dont … 208 en elfes noirs ! Ca donne une idée de spécialisation du coach sur ce roster.

A ce jour, son bilan est de 119v / 37n / 52d, pour un ratio de 66,11. Pas mal pour un joueur « peu expérimenté ».
Cependant, si les futurs adversaires des italiens (ça va les Dragons jusqu’ici ? 🙂 ) veulent trouver un semblant de réconfort, on peut se rassurant en se disant que ses ratios face aux gros joueurs semblent un tout petit peu moins bons que ceux de ses coéquipiers… mais on est loin de la catastrophe …

Molok

 

  • Yena | Hommes-Lézards : 

Ah ça faisait longtemps … Yena jouera son 8ème Eurobowl ! Ah ben oui … 70 … le compte y est.

Lui qui avait fait ses armes en skavens (10/3/5), avant de prendre la tête des hommes-lézards, avec un passage sur les nécromantiques l’an dernier (2/2/2). Il avait d’ailleurs fait match nul 1-1 face à Silkoun et ses humains.

En hommes-lézards, il est sur 9v / 4n / 6d (ratio 57,89) durant les tournois européens, alors qu’au global, sur 124 matchs joués, il sort une fiche de 73v / 26n / 25d (ratio 69,35), très régulier selon son graphique, face aux gros joueurs, avec des ratios de 50 à 57.

Un joueur très solide donc, à la tête d’un des tous meilleurs rosters de la méta, qui aura à coeur de ramener les points nécessaires à la conquête d’un 4ème titre.

Yena

 


Le point sur les nations à ce jour

# Nations Moyennes NAF
2. italy Italie 227,75
3. franceFrance 223,41
4. germany Allemagne 199,90
5. spain Espagne 198,47
6. sweden Suède 198,32
7. scotland Ecosse 195,95
8. denmark Danemark 195,92
9. switzerland Suisse 189,79
10. wales_640Pays de Galles 189,58
11. poland Pologne 183,19
12. malta Malte 179,12
13. norway Norvège 178,16
14. ireland Irlande 176,41
15. belgium Belgique 173,69
16. netherlands Pays-Bas 166,67
17. finland Finlande 161,48
18. hungary Hongrie 158,61
19. portugal Portugal 156,97
20. greece Grèce 156,80
21 Dragons 147,77
22 austria (1) Autriche 144,87

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s