Dents de Sabre

« Pour les Korrigans ! Pour la Condate ! Pour la France ! »

dds-site

Pseudo : Dents de Sabre

Prénom : Charly

Surnoms : Charly Marteau, Dents de Lait, DDS, l’Imposteur

# NAF : 15805

Ligues : Condate, Rennes et KBBL, Fougères

Roster : Nordiques

Palmarès en équipe de France :

Néant

Qui est-il ?

Marié, père de 4 enfants, éducateur en lycée agricole, formateur pêche sportive, chauffeur de bus …
Guitariste, batteur à mes rares moments de libres.

Fils spirituel de Colonel Castor, frère d’armes de Legalodec, fan du showman Tosty et surtout padawan de Bloody le champion d’Europe !

Le Blood Bowl :

Après des années de club avec Legalodec pour Warhammer (2000-2008), nous rencontrons un gentil alcoolique lors d’un tournoi, le chatoyant Guizmo. C’est lui (et son collègue de caserne Breizhammer) qui apportera le Blood Bowl dans nos vies, et créera le club des Korrigans (première saison en 2008), puis le tournoi du même nom l’année suivante. Le Warhammer est mort, vive Blood Bowl !

Les premiers tournois arrivent vite (Lutèce Bowl à l’époque du camp fortifié, Ndc, Breizhbowl, Dragonbowl etc…)

Comme j’avais remporté quelques titres en peinture avec Warhammer, ma priorité était donc de concourir pour ce prix dans la plupart des tournois. Ça a marché quelques fois, mais souvent au détriment des résultats …

Alors quand j’ai eu plus de mal à me battre contre les Gilko, Reno, Pixmen, Rhum etc…, j’ai plutôt essayé de me battre sur le terrain. Une troisième place à la Licorne suivie la même année d’une deuxième place au Ndc, j’adore les podiums bordel !

De fil en aiguille on s’investit de plus en plus dans le hobby, commissaire de la ligue des Korrigans, commi adjoint de la ligue de Condate, gestionnaire du CGO, co-orga du Bowl des Korrigans, peintre pour beaucoup de joueurs. Et on aime ça en plus …

Mes plus beaux souvenirs :

– Le Lutèce Bowl avec les Tauliers NRA contre les Anglais en table 1 ronde 2. « No reroll ?? It’s a joke ?? »
– Ma première victoire de tournoi au Bowl des Korrigans.
– Mon podium chez le copain Guizmo à Cognac.
– Et surtout toutes les soirées du samedi soir des tournois, ça c’est vraiment magique !!!

Avantage :

Je pense pouvoir coucher n’importe quel Gallois, Belge ou Anglais au bar … Suffira de me dire qui on joue le dimanche matin et je m’occupe de toute l’équipe. Oui, je suis prêt à me sacrifier pour le drapeau.

Pour les Korrigans ! Pour la Condate ! Pour la France !